Julliard

Parution février 2016, 306 pages

 

La narratrice, Bianca, 17 ans se retrouve internée en unité psychiatrique pour adolescents aux Primevères suite à une tentative de suicide, elle est anorexique. Elle témoigne de son hospitalisation. Bianca fait de belles rencontres, Clara son amie, Simon avec qui elle rit beaucoup, Raphaël et Jeff plus âgé qu’elle avec qui elle tisse un lien très fort, il est son confident. Bianca est confrontée à ses doutes, ses interrogations ; elle essaie de s’en sortir mais son chemin vers la guérison est semé d’embûches. Elle tombe amoureuse une fois, deux fois ; mais lequel choisir ? Elle se bat pour elle, pour son petit frère Lenny qu’elle aime plus que tout. Un quotidien où la normalité n’existe pas.

 

Ce livre est fort, il relate les difficultés des adolescents, sujets souvent tabous dans notre société mais tellement réel ! Les thèmes comme le sexe, la dépression, l’inceste, la violence sont traités avec maîtrise par l’auteur.

Une héroïne mal dans sa peau dont Loulou Robert parle avec justesse et sensibilité en trouvant les bons mots pour ne pas choquer le lecteur. J’ai aimé ce livre, Bianca, personnage très attachant, touchant, bouleversant de tendresse.

 

Et comme me l’a dit Loulou Robert….rdv en février 2017 pour la suite, j’ai hâte.

Coup de cœur

 

Extraits

 

« Personne n’est normal, la normalité, ça n’existe pas. C’est juste un mensonge de plus. »

« Ici, j’ai compris que ma sensibilité avait dilaté les pores de ma peau et laissé rentrer tout un tas de saletés. Je ne m’en suis pas rendu compte, mais les maux ont pénétré. Ceux de ma famille, de la terre entière. J’ai tout pris. »

 

DSC_0003_11