Gallimard

Parution août 2016,168 pages

 

Maître Kurogiko quitte son pays le Japon à 20 ans à la recherche de « sa panthère noire ». Il vivra en ermite en Toscane durant 40 ans à cultiver du washi et fabriquer des origami. Un jour, Casparo vient bouleverser sa vie paisible afin de venir créer la montre la plus compliquée au monde. Les deux hommes évolueront au fil de leur contact mutuel.

 

Une lecture forte, rapide mais tout en délicatesse. Un chef d’œuvre de roman qui laisse des traces.

A méditer.

 

Coup de cœur

 

Mes mots clés : délicatesse, philosophie, méditation, poésie, chef d’œuvre, généreux

 

Extraits

 

« La légende raconte que si l’on parvient à plier mille grues en papier, tous nos vœux se réalisent. »

 

«  Maître Kurogiko a un métier. Il fabrique du papier. Maître Kurogiko a une passion. Il plie des origami avec le papier qu’il a fabriqué. Maître Kurogiko a une spiritualité. Il pratique le zen devant le papier qu’il a plié. Enfin pas tout à fait plié »

 

« Le washi est papier de paix et d’harmonie »

monsieurorigami