Glénat, parution janvier 2016, 192 pages

 

Résumé de l'éditeur:

     Dans un monde où tout n’est plus que sable, un gigantesque vaisseau vogue à la surface d’un océan de dunes. Il abrite des hommes et des femmes capables pour beaucoup de manipuler le saimia, un pouvoir surnaturel qu’ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce.
     À bord de la “Baleine de glaise”, ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde.
Jusqu’au jour où, sur un vaisseau à la dérive, le jeune Chakuro fait une étrange rencontre…

Les-enfants-de-la-baleine-tome-1


     Inattendue et originale, cette histoire de science-fiction à tendance écologique ne manquera pas d’évoquer le manga Nausicaä, notamment grâce à son sens du détail absolument fabuleux. Ce titre a même reçu la double distinction du Kono manga ga sugoi 2015 : top 10 classement “fille” ET du classement “garçon” !

 

 

L'avis d'Élodie:

     Ce manga est original du point de vue de l'histoire, atypique. Se lit très bien. La fin de ce tome me donne envie d'acheter la suite pour connaître les secrets et les aventures de Chakuro et ses campagnons.