26 juin 2020

On m’appelle enfant I- Steve Tasane

Gallimard  Jeunesse, mars 2019, 149 pages Dès 12 ans I n’a pas de nom, pas d’âge, peut-être 10 ans ? Il est sans papier et sans famille. Réfugié. I est coincé dans un camp, dont on ne connaît pas le lieu, avec d’autres enfants. M, E, R, V. Chacun d’eux rêve d’un meilleur avenir. « On est libres de revenir. De continuer à marcher au-delà du Fossé Profond, à l’endroit où le Camp donne sur la campagne et la route du retour. La route pour rentrer chez soi. Mais vers quoi revenir ? Il n’y a plus rien. Nos maisons ont... [Lire la suite]

11 novembre 2019

Ailleurs meilleur- Sophie Adriansen

Nathan, septembre 2019, 174 pages Mon avis Alassane, jeune ivoirien, quitte sa famille et son pays. La guerre civile sévit et l’Europe est sa seule chance de survie. La route est longue, semée d’embûches et à 15 ans il n’est pas simple de s’entourer des bonnes personnes. Alassane y croit, il traverse la mer vers un Ailleurs meilleur. « Courir, courir encore, les pieds nus sur la terre, tant pis s’ils sont écorchés, si la terre ravive les écorchures des barbelés, courir sans s’arrêter, surtout ne pas s’arrêter, et sans penser,... [Lire la suite]
Posté par heliena-gas à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 mai 2019

Par le feu- Will Hill

Casterman, 473 pages, parution mars 2019   Perdue au milieu de nulle part, La Légion du seigneur sombre dans les flammes. Moonbeam est une des rares survivantes de ce terrible incendie. Elle est sauvée mais pense être responsable de la mort de ses Frères et Sœurs. Tout est-il vraiment de sa faute ? Aujourd’hui hospitalisée, elle doit s’expliquer face aux Servants du serpent, ceux de l’extérieur, ces étrangers, ces dangers. Monnbeam n’aura d’autre choix que de  parler et livrer sa vérité.   « Ne sors pas de... [Lire la suite]
Posté par heliena-gas à 22:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
26 avril 2018

Seuls les enfants savent aimer – Cali

Cherche midi, parution janvier 2018, 190 pages        Bruno, 6 ans, vient de perdre subitement sa maman – Mireille, l’institutrice du village - des suites d’un cancer. Comme-ci son chagrin n’était pas déjà assez grand, on l’empêche d’assister à l’enterrement, le jugeant trop jeune et incapable de comprendre. « Je n’ai pas le droit d’être avec eux. Ils ont dit que j’étais trop jeune pour affronter la mort. Pas de taille pour être à tes côtés, marcher avec eux derrière toi. Si, je te le jure maman. Trop... [Lire la suite]