28 octobre 2022

J’ai un trou dans le cœur de la taille d’une brousse- Loréna Bur

10 pages au carré, juin 2022   La mort. Cette cessation définitive de la vie chez l’être humain et l’animal. Chacun sait que cela est inévitable mais faut-il encore en prendre conscience. Loréna Bur se met sur ‘pause’ avant qu’il ne soit trop tard, dressant ainsi une liste de souvenirs, de sensations et d’odeurs qui font d’elle un être bien vivant.     Un poème célébrant la vie. De petits riens. De grandes choses. Les mangroves. Un châle en laine bleu. La sève. Le riz aux lentilles. Les chants de baleines. ... [Lire la suite]

15 octobre 2022

Riposte- Louisa Reid, traduction Clémentine Beauvais

Bayard jeunesse, septembre 2022, 300 pages   Je ne pouvais qu'aimer ce roman en vers libres et d'autant plus traduit par la fabuleuse Clémentine Beauvais. Lily est victime de harcèlement. Et cela ne s'arrête pas seulement à son établissement scolaire, c'est aussi dans la rue, partout. Son surpoids fait d'elle une proie idéale. Elle a beau se cacher, se faire discrète, ses tortionnaires n'en font qu'une bouchée. Grâce à son père, elle va découvrir la boxe. Sur le ring, elle va en apprendre plus sur elle-même et savoir comment... [Lire la suite]
22 août 2021

Malgré tout- Jordi Lafebre

Dargaud, septembre 2020, 145 pages   Et si tout commençait par la fin ! Il pleut à flot. Ana et Zeno se sourient, chacun sous son parapluie, se retrouvant enfin après tant d’années à se tourner autour. Une histoire d’amour comme on aime qu’elle se finisse. Belle et tendre. Et pour comprendre pourquoi ces deux êtres sont unis depuis plus de 30 ans, il faut remonter le temps. Lui, le marin rêveur. Elle, femme bien ancrée en terre. Des opposés. Je ne vous en dis pas plus, à vous de reconstituer le puzzle d’une vie. Une... [Lire la suite]
Posté par heliena-gas à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
13 janvier 2021

Brûler, brûler, brûler- Lisette Lombé

L’Iconoclaste, collection L’Iconopop, octobre 2020    « Qui oubliera ? Qu’à un Noir, on disait tu… Qu’à un Arabe, on disait tu… Qu’à une Rom, on disait tu… Qu’à toi, mon père, on disait tu… Non certes, comme à un ami mais parce que le vous, honorable, était réservé aux seuls Blancs. Qui oubliera ? »     Une allumette. Crac. La flamme. Tictac. Le souffle. Respire.   Ma lecture. Ma brûlure. Elle n’a pas été douloureuse. J’ai senti l’urgence de lire le recueil de Lisette Lombé avant que... [Lire la suite]
17 décembre 2020

Le soleil et ses fleurs- Rupi Kaur

NiL Éditions, mars 2019, 256 pages   « c’est la recette de la vie disait ma mère lorsqu’elle me tenait dans ses bras quand je pleurais pense à ces fleurs que tu plantes dans le jardin chaque année elles vont t’apprendre que les gens eux aussi doivent se faner tomber pourrir se redresser pour fleurir »   Encore une fois : magistral ouvrage. Comme dans son précédent recueil Lait et miel, Rupi Kaur nous séduit avec ses mots et ses dessins. Ici il est question d’amour, de féminité, d’immigration,... [Lire la suite]
19 octobre 2020

Des frelons dans le cœur- Suzanne Rault-Balet

L’Iconoclaste, collection L’Iconopop, octobre 2020   Les mots, sans filtre. Les pensées, universelles. Les corps, les âmes qui nous entourent. Suzanne Rault-Balet parle d’elle-même, des autres, de la femme dans une poésie brute de décoffrage. « je ne peux pas me regarder je suis à l’intérieur de moi » Ce recueil, je l’ai lu à voix haute. Une punchline décoiffante qui m’a possédée tout du long. Lire. Relire. Souligner. Corner. Noter. Retenir. Des textes d’une puissance remarquable sublimée par de nombreuses... [Lire la suite]

14 novembre 2019

Swimming pool- Sarah Crossan (traduit par Clémentine Beauvais)

Rageot, 231 pages, mai 2018 Kasienka est polonaise et elle vient d’arriver avec sa Mama à Coventry (Angleterre). Elles y sont venues dans l’espoir de retrouver Tato, le père, enfin c’est surtout la maman qui veut absolument le récupérer. Le point de vue de Kasienka est tout autre. « Je voudrais tant que Mama abandonne.             Qu’elle arrête de me trimbaler avec elle             Comme un dictionnaire... [Lire la suite]
03 mars 2019

Les ronces- Cécile Coulon

Le Castor Astral, avril 2018, 163 pages Prix Apollinaire 2018 et  Prix Révélation poésie de la SGDL 2018        Cécile Coulon. Mon ami, Philippe, m’en parle depuis… que l’on se connaît ! Pourquoi ai-je tant attendu pour la lire, je n’en sais rien. Pas eu l’occasion, c’est faux. Pas eu l’envie, toujours faux. Il était donc temps pour moi de remédier à cela.        Dans ce recueil de poèmes, je découvre une autrice sensible à tout ce qui l’entoure. Elle nous propose une balade à... [Lire la suite]
Posté par heliena-gas à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
31 août 2018

Poétique de l’emploi- Noémi Lefebvre

Verticales, janvier 2018,103 pages      Notre narrateur (homme ? femme ?) sans emploi, erre dans les rues de Lyon à la recherche de la poésie. Est-elle encore présente en cette période difficile pour le pays ? Entre l’état d’urgence (novembre 2016) et les manifestations contre la Loi travail (avril 2017), le narrateur se pose mille questions sur son destin. Tellement d’interrogations que Noémi Lefevre nous indique la route à suivre à travers dix leçons de poésie. « Leçon numéro 10 : Poètes,... [Lire la suite]
05 juillet 2018

L’étrange et drolatique voyage de ma mère en Amnésie- Michel Mompontet

JC Lattès, avril 2018, 445 pages        Je me rends compte depuis quelque temps que les lectures tournant autour de mon métier de soignante me touchaient beaucoup, peut-être trop. Vous allez me dire que c’est normal, après tout, mon quotidien en long séjour est un ascenseur émotionnel. Mais voilà, je m’étais toujours dit que la littérature était ma bulle, ma soupape, mon échappatoire mais je m’aperçois que j’ai mon métier dans les tripes alors cela s’en ressent dans mes lectures, logique. Donc en voici une... [Lire la suite]