11 novembre 2019

Ailleurs meilleur- Sophie Adriansen

Nathan, septembre 2019, 174 pages Mon avis Alassane, jeune ivoirien, quitte sa famille et son pays. La guerre civile sévit et l’Europe est sa seule chance de survie. La route est longue, semée d’embûches et à 15 ans il n’est pas simple de s’entourer des bonnes personnes. Alassane y croit, il traverse la mer vers un Ailleurs meilleur. « Courir, courir encore, les pieds nus sur la terre, tant pis s’ils sont écorchés, si la terre ravive les écorchures des barbelés, courir sans s’arrêter, surtout ne pas s’arrêter, et sans penser,... [Lire la suite]
Posté par heliena-gas à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15 mars 2019

Les étrangers- Éric Pessan et Olivier de Solminihac

  L’école des loisirs, janvier 2019, 125 pages Première lecture commune sur mon blog. Je ne voyais personne d'autre que mon amie Amélie pour la faire avec moi. Comment l'avons-nous choisi? Tout simplement lors d'une rencontre croisée des deux auteurs à la Médiathèque Louis-Aragon du Mans le mois dernier. Le roman étant sélectionné pour le Prix des lecteurs de la Ville du Mans et de la Sarthe. Voilà donc notre retour :)   Mon avis      Un soir, en rentrant du collège, Basile ne suivant pas son chemin... [Lire la suite]
10 mars 2019

La guerre en soi- Laure Naimski

Belfond, février 2019, 136 pages        Elle s’appelle Louise. À 56 ans, elle enterre son fils, se relevant à peine du décès de son mari quelques années auparavant. Louise veut comprendre pourquoi son fils a fugué et disparu de sa vie du jour au lendemain, se livrant corps et âme au sort des migrants. «  - C’est la guerre et la misère qui m’ont pris Paul. Ce sont ces hommes qui fuient la guerre et la misère qui ont pris mon fils. Ils sont arrivés jusqu’à nous sans que nous puissions les contenir, pareils à... [Lire la suite]
Posté par heliena-gas à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 novembre 2018

La Loi de la mer- Davide Enia

Grand Prix des Lectrices Elle 2019 Albin Michel, septembre 2018, 225 pages      Durant trois ans, l’écrivain Davide Enia s’est heurté à la triste réalité de Lampedusa. Cette île italienne est un point d’entrée privilégié pour les migrants souhaitant aller en Europe. Ces hommes, femmes et enfants livrés à eux-mêmes en pleine mer, bravant la folie humaine des passeurs. Leur seul espoir est un avenir meilleur sur des terres où la guerre ne fait pas rage, où la violence ne tue pas, là où les enfants peuvent... [Lire la suite]