22 septembre 2021

Kérozène- Adeline Dieudonné

L’Iconoclaste, avril 2021, 257 pages   Une station-service dans les Ardennes. 14 personnages dont un cheval. 1 cadavre. Vous allez vous dire comme moi, qu’ont-ils en commun ? Eh bien, rien mis à part cette fameuse station-service. Si peu et pourtant.   Des bribes de vie racontées donnant parfois l’impression de lire un recueil. Déstabilisant mais cohérent. Le parcours de chacun est très différent. Une mannequin phobique des dauphins. Un dépanneur dont l’asticot frétille en permanence. Une femme consultant ses... [Lire la suite]

20 septembre 2021

La couleur des émotions- Anna Llenas

Quatre Fleuves, octobre 2014, dès 3 ans   Ce pauvre petit monstre est bien embêté dans son habit tout barbouillé de couleurs. Un trop plein d'émotions qu'il ne parvient pas à mettre en ordre. Grâce à l'aide d'une petite fille, il arrive à trier ses couleurs et ses émotions dans des bocaux. Si bien qu'à la fin du livre, il retrouve un équilibre émotionnel. Un album qui a touché mon cœur de maman bien mis à mal depuis la rentrée scolaire. Il n'y a pas de baguette magique pour contrôler ses émotions et encore moins lorsque l'on... [Lire la suite]
13 septembre 2021

Nos corps étrangers- Carine Joaquim

La manufacture de livres, janvier 2021, 233 pages   Un bonheur ne dure jamais bien longtemps. Cette famille en est convaincue. Et comme pour conjurer le sort, elle décide de prendre un nouveau départ loin de l’émoi parisien. Un grand terrain pour Stéphane, mari infidèle croyant pouvoir oublier sa maîtresse. Un atelier de peinture pour Elisabeth, persuadée de sa nouvelle passion. Maëva, l’ado, est évidemment dépitée par la situation, s’opposant à aller dans un lycée de « péquenauds ». Et si finalement cette famille se... [Lire la suite]
08 septembre 2021

Le petit chat est mort- Xavier de Moulins

Flammarion, janvier 2020, 123 pages   « As-tu des animaux ? » À cette question, je réponds toujours « non, pas de bêtes à chagrin chez moi ! ». Je garde un souvenir assez douloureux du chien de la famille. Une grosse boule de poils noir et blanc. Fax, son nom faisait sourire, m’en a fait verser des larmes à sa mort. Le petit chat est mort, c’est clair et net dès le titre. (Boîte de mouchoirs à portée de mains). Il faut à Xavier de Moulins utiliser ces cinq mots pour l’annoncer à ses filles et... [Lire la suite]