Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
15 mars 2017

Charlotte- David Foenkinos

Gallimard, parution mars 2016, 254 pages

 

     Roman inspiré de la vie de Charlotte Salomon, peintre allemande, victime de la folie d’un homme lors de la Seconde Guerre mondiale.

     Charlotte naît en 1917 en Allemagne dans une famille juive au destin tragique. En effet les suicides se succèdent, le dernier étant celui de sa mère lorsqu’elle avait 8 ans. Son père est professeur à l’université de médecine, en couple avec Paula, cantatrice. En 1933 la haine accède au pouvoir, les juifs sont bannis. Charlotte n’a plus le droit d’étudier alors elle peint et s’inscrit aux Beaux-Arts à Berlin malgré la pression exercée contre son peuple.

« Il existe un point précis dans la trajectoire d’un artiste.

Le moment où sa propre voix commence à se faire entendre.

La densité se propage en elle, comme du sang dans de l’eau. »

     Elle fait la connaissance d’Alfred Wolfsohn qui s’intéresse à ses dessins, Charlotte en tombe amoureuse.

« Merci pour tes dessins.

Ils sont naïfs, approximatifs, inaboutis.

Mais je les aime pour la puissance de leur promesse.

Je les aime car j’ai entendu ta voix en les regardant.

J’ai ressenti une forme de perte et une incertitude aussi.

Peut-être même l’esquisse d’une folie.

Une folie douce et docile, sage et polie, mais réelle. »

     Hélas la nuit de Cristal en novembre 1938 l’oblige à fuir chez ses grands-parents dans le sud de la France. Charlotte n’a plus de nouvelles de son père et de Paula. Pour ne pas sombrer dans le chagrin et la folie elle peint, se jette corps et âme dans sa passion. Naissance de l’œuvre ‘Vie ?ou Théâtre ?’ où chacun de ses dessins est accompagné d’un texte racontant l’histoire de sa famille.

« Vie ?ou Théâtre ?est une conversation entre les sensations.

La peinture, les mots et la musique aussi.

Une union des arts nécessaire à la cicatrisation d’une vie abîmée.

C’est le choix qui s’impose pour la recomposition du passé. »

 

0d9d9b4058c8ba37a5ce00ed7e1f6be5

     Dans sa fuite des nazis elle rencontre Alexander Nugler qui devient son deuxième grand amour mais que le destin sépare.

 

     J’ai apprécié ce texte écrit en prose rendant la lecture fluide face à un sujet dramatique qu’est la Seconde Guerre mondiale. Un récit émouvant qui met en lumière une artiste au destin tragique. David Foenkinos nous dresse le portrait de Charlotte Salomon, jeune femme pleine de talent, pleine de courage que la vie n’a pas épargnée. Bel hommage qui nous donne envie de découvrir ses œuvres au plus vite.

 

 

 

17352868_10212368239867066_1085735590_n

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité