Le Rouergue

Parution octobre 2016, 76 pages           

Nat, 17 ans, vient de perdre subitement son père. Quand sa mère lui annonce que celui-ci va être incinéré, Nat s’y oppose fermement. Des interrogations surviennent alors : comment faire le deuil sans tombe à visiter ? Son père a-t-il sauté ou glissé de cette falaise ? Tout se chamboule dans sa tête. Nat a quatre jours pour convaincre sa mère d’enterrer son père, il a besoin d’un lieu pour apprivoiser cette mort à heure fixe.

Texte fort, puissant qui m’a bouleversé. 76 pages absolument magnifiques. Nat est seul contre tous, son combat nous fait passer par toutes les émotions (colère, joie, tristesse, fierté) on se bat avec lui tellement son parcours est touchant. Un personnage plein de courage et de force qui affronte un deuil auquel il n’était pas préparé, une belle leçon de vie. Irène Cohen-Janca nous propose une belle approche du deuil, des rituels, des cultures, de l’adieu et de la mémoire.

COUP DE COEUR <3

Extraits

« Papa, pourquoi tu m’as fait ça, comment tu as pu me lâcher comme ça, tu savais que c’était l’année de tous les choix. On devait en parler ensemble. Et toi, sans prévenir, tu désertes. »

« Que faire de cette douleur qui me vrille le cœur et le cerveau, colonise mes nerfs et mes muscles, ravage tout en moi. Injuste. Impossible. »

DSC_0001_20170124102944956