Zoe

Parution août 2016, 144 pages

 

Un auteur français de BD débarque à Sokcho pour y trouver l’inspiration. Il va loger dans une pension où travaille une jeune femme franco-coréenne dont la mère nettoie des poissons au marché du port. Intriguée par cet homme, la jeune femme accepte de lui servir de guide à travers le pays. Au fil des jours ils apprennent à se connaître sans jamais vraiment discuter, tout est ambigu dans leur relation.

 

Une histoire lente, sensuelle, pleine de poésie….et d’amour ?? Un voyage dans une Corée que nous ne connaissons que très peu. Ce roman se lit bien mais ne m’a pas transportée comme je l’espérais, une fin en demi-teinte hélas !

 

Prix Robert Walser 2016

 

 

Extraits :

 

« Voûtée sur le bord du lit, sa silhouette se découpait à contre-jour sur la paroi de papier. »

 

« - Vos plages, la guerre leur est passée dessus, elles en portent les traces mais la vie continue. »

 

« Exister sous sa plume, sans son encre, y baigner, qu’il oublie toutes les autres. »

 

IMG_2419